Maurice Audin, mathématicien torturé à mort


Maurice Audin a été arrêté le 11 juin 1957 à Alger durant la guerre d’Algérie. Il a alors 25 ans. Mathématicien, membre du Parti Communiste Algérien, il est suspecté d’avoir aidé les indépendantistes du FLN. Une dizaine de jours plus tard, sa trace est perdue. On annoncera à sa femme, Josette Audin, et ses trois enfants qu’il s’est évadé sans plus d’explications. Une version que Madame Audin a toujours refusé convaincue que son mari a été étranglé par un lieutenant parachutiste. Le corps de Maurice Audin n’a jamais été retrouvé.

Maurice Audin : torturé à mort

En 2013, le Président François Hollande décide d’ouvrir les archives concernant le mathématicien communiste et déclare un an plus tard :

« Les documents et les témoignages dont nous disposons aujourd’hui sont suffisamment nombreux et concordants pour infirmer la thèse de l’évasion qui avait été avancée à l’époque. Maurice Audin ne s’est pas évadé. Il est mort durant sa détention »

Soixante ans plus tard après sa disparation, le Président Emmanuel Macron se rend chez Josette Audin et “reconnaît, au nom de la République française, que Maurice Audin a été torturé puis exécuté, ou torturé à mort (…). Il reconnaît aussi que si sa mort est, en dernier ressort, le fait de quelques-uns, elle a néanmoins été rendue possible par un système légalement institué : le système +arrestation-détention+, mis en place à la faveur des pouvoirs spéciaux qui avaient été confiés par voie légale aux forces armées à cette période”.

“C’est à moi de vous demander pardon, donc vous ne me dites rien” – Emmanuel Macron à Josette Audin lorsqu’elle souhaite le remercier.

Michel Audin, mathématicien et membre du PC algérien, torturé à mort pendant la guerre d'Algérie.

De nombreuses réactions

“Pour la première fois, la République assume que, pendant la guerre d’Algérie, des militaires français, qui accomplissaient leur devoir, ont pu se rendre coupables de ce qu’il faut bien appeler des crimes de guerre” – l’historienne Raphaëlle Branche

“C’est historique” – le député et mathématicien Cédric Villani

“Une victoire historique de la vérité et de la justice.” – Pierre Laurent

 

Laisser un commentaire